Le Plan National Vélo, 26 Janvier 2012: L’important c’est d’exister!

Les premières Rencontres Nationales du Vélo se sont déroulées Jeudi 26 janvier dans le cadre institutionnel de l’Assemblée Nationale, en présence de plus de 300 acteurs du monde du vélo sous toutes ses formes et avec un fort accent sur les critères urbains, sécuritaires et touristiques. Trois tables rondes auxquelles ont pris part les représentants de toutes les organisations en charge de l’animation et de la vie du vélo national, ont permis de se rendre compte que les volontés d’aboutir vite sont bien en place mais que les moyens et les décisions qui vont avec, restent timides voire consensuels. Néanmoins le travail accompli par un groupe d’experts sous la houlette du Député Philippe Goujon, mis en place il y a quelques mois par le Ministre des transports Thierry Mariani, a permis d’aboutir à la présentation d’un Plan Vélo pour les années futures. la FFC était présente avec une délégation composée d’Isabelle Gautheron, DTN, Alain Pradier, Président du Comité de Bourgogne, Paul Antoine Lanfranchi, Président du Comité de Corse et de la Commission Développement Durable et Patrick François, Chargé de Mission.

Ce premier Plan Vélo de l’histoire de France, essaie de tenir compte des préoccupations de la plupart des usagers, notamment ceux du quotidien, à l’heure où le vélo devient un moyen de transport moderne, l’accent est mis sur l’implication du national pour appuyer les volontés et les décisions locales, parfois contraintes. La formation des usagers du futur, objectif dans lequel la FFC s’est engagée avec 4 autres partenaires, dans un goupe animé par le Club des Villes et Territoires Cyclables, est naurellement prise en compte, de même que le travail accompli par les écoles de cyclisme qui doit être encouragé. Puis le tourisme à vélo est abordé dans une analyse relativement objective, laissant apparaitre un manque de moyens structurels mais une volonté clairement signifiée pour rattraper le temps perdu, sachant toutefois que certains tronçons prévus des Véloroutes et Voies Vertes, qui semblent procurer une attente fébrile dans certains groupes actifs, pourront difficilement être aménagés, pour la raison évidente du manque de moyens économiques. le développement des tronçons cyclables interrégionaux est pris en compte. Le secteur Cyclosportif et la notoriété des grands évènements nationaux qui utilisent des parcours qui ont fait l’histoire du vélo sportif est référencé dans ce Plan Vélo, il s’agit là d’une véritable satisfaction. Le Ministre des transports Thierry Mariani a fait sa propre synthèse des travaux de la journée, il a présenté et lancé officiellement ce Plan Vélo, indiquant symboliquement que ces Rencontres Nationales du Vélo devraient se tenir tous les deux ans, alors que bien des observateurs, y compris l’animateur Gérard Hotlz avaient déjà supposé que ce 26 janvier 2012 aurait pu être la première journée nationale du Vélo.

le JDC. 01/2012

Photo I.L Rights reserved.